Cabinet de Sages-Femmes à Salon-De-Provence Lènaïck WINTZ Mélanie SIGER Manon PISANIAS
     Cabinet de Sages-Femmes à Salon-De-Provence   Lènaïck WINTZ        Mélanie SIGER        Manon PISANIAS                             

L'haptonomie pré et post-natale

L’haptonomie prénatale

 

L’accompagnement haptonomique prénatal ne se réduit pas à une seule préparation à l’accouchement. Il favorise le développement de la relation affective et active, entre la mère, le père et l’enfant. Il est une préparation à l’accouchement, à la naissance et à l’accueil de l’enfant. L’épanouissement affectif de l’enfant au cours de la grossesse développe chez lui un sentiment de sécurité qui est le premier pas vers son autonomie.

  

L’objectif de cet accompagnement va au delà d’une préparation à l’accouchement qui cependant y est incluse , il favorise une naissance naturelle et aide à l'accouchement. Il est aussi précieux lors des césariennes, en aidant la mère à rester en proximité intime avec son enfant et en gardant le sentiment qu'elle le met au monde , même si elle est aidée pour cela par une équipe médicale dont elle est l'alliée.

A l'occasion de chaque rencontre avec l'accompagnant, les parents découvrent comment échanger avec leur enfant. Cela permet de vivre une relation de tendresse alors que l’enfant est encore dans le giron de sa mère.

L’accompagnement est progressif : il est adapté aux phases de développement de la grossesse et aux événements qui la jalonnent.

On montre au père les gestes qui lui permettront de donner du confort à sa compagne, malgré les changements de silhouette qu’entraîne le développement de l’enfant. Pour qu’il les comprenne vraiment, on lui propose de les sentir lui-même lors d’une séance spécifique.

L’accouchement et la naissance de l’enfant sont au coeur de l’accompagnement .

La guidance de l’enfant , à travers sa mère, vers la naissance : La mère, prenant appui sur son sentiment maternel, dépasse ses limites habituelles grâce à la relation d’aide qu’elle offre à son enfant pour frayer activement son chemin vers la sortie du giron. Au lieu de pousser pour le chasser hors de soi, elle le guide, ouvre le chemin pour lui et l’accompagne. La mère, avec l’aide très précieuse du père, (ou du tiers) assiste l’enfant dans son cheminement, même quand elle souffre.

La gestion de la douleur : Le fait d’être centrée sur l’aide à l’enfant et non sur elle-même a des effets sur les tonus musculaires, mais aussi sur les sécrétions hormonales d’endorphines naturelles. Tout cela amoindrit les douleurs et donne de la force pour mieux les supporter.

On entend parfois dire que l’accompagnement haptonomique est incompatible avec l’anesthésie péridurale, ce qui est faux. Cependant il est vrai que les patientes accompagnées en haptonomie en éprouvent moins souvent le besoin, ou du moins moins rapidement. L’accompagnement vise à aider les femmes, avec leur compagnon, à vivre leur accouchement le mieux possible, en étant mobiles, en s’installant avec lui de manière confortable et sécurisante, et en s’appuyant sur leur sentiment maternel. Lorsque la douleur n’est plus supportable, le recours à la péridurale est tout à fait compatible avec l’haptonomie. On demandera alors aux 2 parents de rester encore plus présents pour l’enfant.

Cet accompagnement favorise également l’accueil du nouveau-né au moment de la naissance et après celle-ci. Très tôt, l’enfant acquiert une sécurité de base qui l’invite à l’autonomie, à la communication et à la confiance. Ces liens ont une influence sur son développement ultérieur.

 

L’accompagnement haptonomique  est individuel et en principe réservé aux couples. Si l’un des deux parents ne souhaite pas y participer, il ne doit en aucun cas y être contraint. Cependant si le père est définitivement absent, femme peut exceptionnellement faire appel à un ou une proche qui l’assistera pendant les séances et au moment de l’accouchement.

Les 7 séances durent environ 1h. Il est souhaitable de les débuter le plus tôt possible dans la grossesse. Idéalement elles s’échelonnent du 4ème mois (à partir de 17sa et jusqu'à 25sa au plus tard) et la fin du 8ème mois (37sa) au rythme d'une séance toutes les 3 semaines.

Les séances d'haptonomie sont en partie prises en charge par la sécurité sociale .

 

Lènaïck WINTZ

Sage-femme DE

06.12.30.21.78

lenaicksf@wintz.fr

 

Mélanie SIGER

Sage-femme DE

06.50.07.17.77

melanie.siger@gmail.com

 

Manon PISANIAS

Sage-femme échographiste

06.89.77.64.35

manon.pisanias@hotmail.fr

 

 

 Vert Bocage 1

Avenue de Wertheim

13300 SALON-DE-PROVENCE

 

 

Doctolib
Prendre rendez-vous en ligneManon PisaniasMélanie SigerLenaick WINTZ
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© sage-femme GyNaissance